musique

Le Superbowl le plus queer de tous les temps

Tous avaient des appréhensions, plusieurs espéraient qu'elle se casse la gueule. Certains ont même dit que les artistes invités du spectacle de la mi-temps du Superbowl sont signe de hasbeenitude, même si tous ceux des dernières années (à l'exception des Who en 2010) prouvent le contraire. La barre était haute pour Madonna.

La Madone du Superbowl

Le 5 février 2012, Madonna a animé le spectacle de la mi-temps du Superbowl XLVI. Pop-en-stock a voulu réagir à cet événement médiatique planétaire par un petit dossier surprise, animé d'ores et déjà par la polémique entre la célébration de la vitalité transgressive de la Reine de la Pop et le constat de la fatigue d'une spectacularité néobaroque poussée à bout.

Pages

S'abonner à musique