musique

Complexité et équivoque de l’humour musical: l’exemple de La Chanson du Dimanche

Soumis par Marie Duret-Pujol le 08/01/2013
Catégories: Culture Geek

Davantage posture par rapport au réel que notion clairement établie, l’humour ne se résout pas à une définition univoque. Entre comique et esprit, proche de l’ironie et touchant parfois au cynisme, il joue sur l’équivoque, mettant en tension un fond en apparence normal dans une forme faussement sérieuse. Dans la tradition des chansonniers, les «chansons du dimanche» d’Alexandre Castagnetti (Alec) et Clément Marchand jouent sur ce paradoxe.

À quatre pattes et paniqués dans le cimetière du Lapin blanc

Dans le vidéoclip de la chanson «Endless Teeth» interprétée par le groupe cybergrind Genghis Tron (réalisé par Sean O’Connor) un monstre vert aux longues dents poursuit un lapin blanc. Passage clé du vidéoclip: le lapin, le drunk king, se retrouve dans un cimetière. Sur les pierres tombales, les épitaphes suivantes: «I‘m late», «Fuck!», «You!», «Fuck you!» et «Here lies Jackalope».

Pourquoi Lady Gaga veut-elle tellement être un cyborg?

Les divas de la pop culture se sont emparées de l'image du cyborg. La dernière figuration en date est celle de Lady Gaga dans son clip sorti cet été Yoü and I. Elle avait déjà eu recours à la figure du cyborg dans son clip pour Paparazzi (2009) et dans la photographie mise en scène par Dave Lachapelle inspirée de Metropolis de Fritz Lang (1927).

Lady Gaga, que la reine de la pop se lève

Directeur(s): 
Catégories: Musique, Pop

Depuis la sortie de son premier album The Fame en août 2008, Lady Gaga domine la scène médiatique américaine et mondiale de la culture pop. Bien que sa musique suscite de nombreuses critiques, c’est surtout le personnage qu’elle incarne qui provoque fascination et discussion. Lady Gaga incarne la pop américaine et un Zeitgeist de l’extrême contemporain permettant d'explorer différentes facettes du cliché de l'icône de la pop star.

Notre Dame du Superbowl ou la fatigue d'être néobaroque

«On appellera effet de barbarie toute forme de stérilité humaine dans les champs de l'éthique, de la politique, de l'éducation et de la culture (…) Il y a effet de barbarie chaque fois qu'une action, une production ou une institution de l'homme engagé dans la vie sociale n'élabore plus de sens, mais le détruit ou le consomme, en une sorte de parasitage des œuvres antérieures ou de leur résidu historique.» (Jean-François Mattéi, Dictionnaire de la violence, PUF, 2011, p. 130)

Le Superbowl le plus queer de tous les temps

Tous avaient des appréhensions, plusieurs espéraient qu'elle se casse la gueule. Certains ont même dit que les artistes invités du spectacle de la mi-temps du Superbowl sont signe de hasbeenitude, même si tous ceux des dernières années (à l'exception des Who en 2010) prouvent le contraire. La barre était haute pour Madonna.

Pages

S'abonner à musique