Entrevue radio

La chasse à l'homme

Soumis par Antonio Dominguez Leiva le 19/03/2015

Dans sa chronique à l'émission «Plus on est de fous, plus on lit», le professeur de littérature Antonio Dominguez Leiva retrace l'évolution de la chasse à l'homme à partir de ses exemples les plus célèbres, de la première course-poursuite au cinéma, celle dans «Stop Thief», en 1901, jusqu'aux jeux mortels de «Hunger Games», en passant par «Birth of a Nation» et «Délivrance».

Thèmes et concepts: 
Auteur(s): 
Antonio Dominguez Leiva

Inherent Vice et la dissolution du détective dans le Stoner Noir

Soumis par Antonio Dominguez Leiva le 12/02/2015

Dans Inherent Vice, adapté au cinéma en 2014 par Paul Thomas Anderson, l'écrivain américain Thomas Pynchon effectue une relecture de la figure du détective des romans noirs de Raymond Chandler.

Genres: 
Auteur(s): 
Antonio Dominguez Leiva

Dystopies sous sinistrose ou les déclins de la belle France

Les couvertures des livres «Soumission», de Michel Houellebecq, et «Les événements», de Jean Rollin.
Soumis par Antonio Dominguez Leiva le 22/01/2015

Deux livres qui mettent en scène un futur peu reluisant pour la France sont parus au mois de janvier: «Soumission» de Michel Houellebecq et «Les événements» de Jean Rolin.

Genres: 
Thèmes et concepts: 
Médias: 
Auteur(s): 
Antonio Dominguez Leiva

Hunger Games: métaphore de la crise économique

Soumis par Antonio Dominguez Leiva le 09/12/2014

Métaphore presque transparente de la crise économique de 2008, Hunger Games «est une amplification mythologique de la crainte de la paupérisation et de la tiers-mondialisation de la terre de l'opulence, qui caractérise l'imaginaire américain.»

Genres: 
Thèmes et concepts: 
Auteur(s): 
Antonio Dominguez Leiva

Les contes de fées: de la trangression à la «disneyfication»

Soumis par Antonio Dominguez Leiva le 05/11/2014
Catégories: Fiction, Conte de fées

«Les contes de fées constituent une source d'inspiration inépuisable pour le cinéma et la télévision, si bien qu'il est difficile d'élever ses enfants sans leur soumettre une version ou une autre de Blanche-Neige, de Cendrillon ou de Pinocchio. Que devons-nous penser des modèles qu'ils leur proposent?»

Médias: 
Auteur(s): 
Antonio Dominguez Leiva

Le retour en gloire de la femme psychopathe

Soumis par Antonio Dominguez Leiva le 29/10/2014

Le nouveau film de David Fincher, «Gone Girl», renoue avec un sous-genre curieux, celui de la femme fatale, dangereuse et psychopathe. Alors que la psychopathe incarnée par Glenn Close dans «Fatal Attraction» menaçait la cellule familiale de l'extérieur, la femme meurtrière est maintenant à l'intérieur même du couple contemporain.

Genres: 
Thèmes et concepts: 
Médias: 
Auteur(s): 
Antonio Dominguez Leiva

Ebola et zombies: les racines de la peur

Soumis par Antonio Dominguez Leiva le 21/10/2014

Au XIXe siècle, les histoires de vampires se sont répandues parallèlement à la syphilis. Au début du 21e siècle, les zombies ont connu un regain de popularité au moment où la peur de la grippe aviaire était contagieuse... Aujourd'hui, c'est dans ce terreau imaginaire fertile qu'arrive le virus Ebola. Écoutez Antonio Dominguez Leiva parler des liens entre les maladies infectieuses et la fiction, entre la peur des zombies et celle de l'Ebola, à l'émission «C'est pas trop tôt» sur les ondes de ICI Radio-Canada Première.

Thèmes et concepts: 
Médias: 
Auteur(s): 
Antonio Dominguez Leiva

Quand la télévision était «Bleu nuit»

Soumis par Samuel Archibald le 09/10/2014
Catégories: Erotisme, Télévision

 

On était très nombreux, dans ma génération, à attendre le samedi soir presque religieusement pour avoir accès à un petit bout de foufoune. Ça nous rendait complètement fous, se souvient Samuel Archibald. Déjà, il y avait un registre d'attente qui est complètement disparu. Il y avait, dans le récit, des mises en scène de l'initiation, de l'échange, qui, pour moi, sont un peu disparues des représentations contemporaines de la pornographie. Et, qu'on le veuille ou non, l'érotisme impliquait un discours.»

Thèmes et concepts: 
Médias: 
Auteur(s): 
Samuel Archibald

De Thulé au Père Noël, en passant par les Ovnis Nazis

Soumis par Antonio Dominguez Leiva le 14/07/2014

Dans l’Antiquité, l’explorateur grec Pythéas disait avoir découvert un monde de feu et de glace où le soleil ne se couche jamais. Les nazis ont repris cette idée de terre glacée, nommée Thulé, pour fomenter le mythe d'une race supérieure oubliée. L'auteur William Reed a quant à lui postulé que les pôles donnaient accès au continent intérieur, tandis qu'on a transformé le Sinterklaas néerlandais en père Noël résidant au pôle Nord.

Auteur(s): 
Antonio Dominguez Leiva

Pages

S'abonner à Entrevue radio