Univers partagé

L'invisibilité dans la culture pop

Soumis par Jean-Michel Berthiaume et Philippe St-Germain le 21/09/2015

Pour la 66e émission de Pop-en-stock, on parle d'un thème VISIBLEMENT omniprésent dans la culture: l'invisibilité.

Avec Philippe St-Germain, nous parlerons des époques, des genres, des enjeux éthiques associés (agir sans être vu, etc.), des applications au monde contemporain (caméras/écrans, anonymat, etc.). De Platon à Potter, vous n'en croirez pas vos oreilles ce qui échappe à nos yeux.

Batman, le chevalier obscur

Directeur(s): 

Héritier de l'archétype du Justicier masqué qui articulait le roman populaire du XIXe siècle jusqu'aux pulps dont il est contemporain, Batman incarne la face sombre du super-héroïsme américain. Puisant dans l'iconographie symbolique du Mal pour terroriser les criminels, le héros fera corps avec cette chauve-souris qui est son enseigne guerrière (devenue logotype dans la Bat-signal) et dont la Bat-suit épouse les formes.

Dossier(s) associé(s): 

2014, l'année des crossovers improbables

Soumis par Francis Ouellette et Jean-Michel Berthiaume le 22/01/2015

No.51. CROSSOVER and OUT! Pour la première de 2015, on parle de ce complexe et délicat concept qu'est le CROSSOVER. 2014 fut l'année des crossovers les plus improbables, tous médiums confondus, et plusieurs d'entre eux sont des sommets du sous-genre. Nous voilà forcés de considérer la ferveur quasi-religieuse qu'ils peuvent générer en répertoriant les différents types de crossovers, leur mécanique et leur fonction narrative, à grands renforts d'exemples et de top ten.

Portrait(s) de Cosplay

Soumis par Jean-Michel Berthiaume le 02/10/2014

Cette semaine nous avons le plaisir et la chance d'avoir en studio Marie-Claude Bourbonnais et Géraldine Robert qui viendront nous partager leurs expériences et leur philosophie du CosPlay. De plus, l'érudite Clara Charles va nous parler de son mémoire de maîtrise qui porte sur le role play en rapport avec le costume play. Potentiellement la plus longue conversation sur le sujet jamais entamée dans un média québécois.

Délire schizophrénique du double manichéen

Jack l’Éventreur et Sherlock Holmes: ces deux noms ont marqué l’imaginaire populaire des Britanniques au tournant du XIXe siècle, et non sans raison. L’un, meurtrier sanguinaire ayant réellement terrorisé la population miséreuse de l’East End londonien; l’autre, grand génie fictif de l’art de la déduction et passé maître dans la résolution d’énigmes tordues: les deux personnages ont écrit une page de l’Histoire de leurs exploits. Pourtant contemporains –d’une certaine manière– ils ne se sont jamais, à leur époque, affrontés en terrain littéraire.

Sherlock Holmes: suites et variations

Directeur(s): 

Créature née de la plume d’Arthur Conan Doyle en 1887 dans Une étude en rouge, le célèbre et excentrique détective consultant de Baker Street remue l’imagination des écrivains et des cinéastes depuis la fin du 19e siècle. Élevé au rang de mythe littéraire par les multiples adaptations dont il a fait l’objet, Sherlock Holmes suscite toujours autant d’engouement et entretient une communauté de fervents fanatiques de tous âges.

Alien, une tératogonie de l'abjection

«Il y a une chose qui perturbe tout le monde et c'est le sexe... Je me suis dit: c'est comme ça que je vais attaquer le public; je vais l'attaquer sexuellement. Et je ne vais pas cibler les femmes dans l'audience, je vais attaquer les hommes. Je vais mettre toutes les images susceptibles de leur faire croiser leurs jambes de crainte. Viol oral homosexuel, reproduction... la chose pondant ses œufs dans votre gorge, la totale…»

Pages

S'abonner à Univers partagé