Littérature

Dystopies sous sinistrose ou les déclins de la belle France

Les couvertures des livres «Soumission», de Michel Houellebecq, et «Les événements», de Jean Rollin.
Soumis par Antonio Dominguez Leiva le 22/01/2015

Deux livres qui mettent en scène un futur peu reluisant pour la France sont parus au mois de janvier: «Soumission» de Michel Houellebecq et «Les événements» de Jean Rolin.

Genres: 
Thèmes et concepts: 
Médias: 
Auteur(s): 
Antonio Dominguez Leiva

Poétique de la prostitution: l'antiérotisme de Nelly Arcan et Chester Brown

Avant de s’intéresser plus spécifiquement aux œuvres retenues, il apparaît nécessaire de souligner certains des procédés textuels qui permettent l’avènement de l’érotisme en littérature. En effet, pour que le contrat de lecture soit respecté et que le texte suscite l’excitation du lecteur, on use d’une panoplie de moyens relevant aussi bien du fond que de la forme. Or, comme chacun des récits choisis travaille des thèmes potentiellement excitants et dépeint des scènes sexuellement explicites, leur caractère antiérotique doit davantage relever du travail formel que du volet proprement thématique.

Hunger Games: métaphore de la crise économique

Soumis par Antonio Dominguez Leiva le 09/12/2014

Métaphore presque transparente de la crise économique de 2008, Hunger Games «est une amplification mythologique de la crainte de la paupérisation et de la tiers-mondialisation de la terre de l'opulence, qui caractérise l'imaginaire américain.»

Genres: 
Thèmes et concepts: 
Auteur(s): 
Antonio Dominguez Leiva

De la femme-enfant à l'enfant-femme: les petites madones perverses d'Andreas Embiricos

Catégories: Erotisme, Littérature

Le lien entre l’enfance et la féminité constitue pour les surréalistes français un sujet qui occupe une place capitale dans leur univers érotique. Héritier du romantisme allemand, des poètes comme Baudelaire, Ducasse ou Apollinaire, et effectivement des découvertes psychanalytiques au sujet de la sexualité infantile, le surréalisme français fait de l’image de la «femme-enfant» le symbole parfait de la fusion entre l’érotisme féminin et la jeunesse, la naïveté et la pureté éternelles.

«I want to die whenever it's not him»: descente chez les twihards

Chez les littéraires comme chez les fans de vampires (les deux catégories se recoupant parfois), la série Twilight (Meyer, 2007 [2005]; 2007 [2006]; 2007; 2008) est souvent considérée davantage comme un plaisir coupable, une lecture inavouable, que comme un réel objet d’analyse.

Pages

S'abonner à Littérature