Fiction

Littérature jeunesse

Soumis par Francis Ouellette et Jean-Michel Berthiaume le 29/01/2015

No. 52. LE LIVRE-JEUNESSE: son avenir, ses avenues, ses incontournables.

Au détour d'une table ronde formée de bibliothécaires, libraires, spécialistes et autres aficionados du genre, Pop-en-stock aide le futur parent (et même ceux qui s'y connaissent déjà!) à s'y retrouver. 

 

Voici les suggestions de nos invités à l'émission!

Pierre-Alexandre Bonin, libraire jeunesse à la librairie Monet

Ses suggestions: 

Port Tropique: déconstruction de l'aventure

Port Tropique fait écho à des romans et des récits d’aventures passés tout en ancrant son histoire dans un contexte moderne. Les récits d’aventures ont revêtus des formes différentes avec le temps et ont condamnés différemment les pensées et les rêves de ceux qui lui étaient soumis. En effet, comme le dit si bien Venayre, l’aventure est d’abord une représentation, une image de la réalité plutôt que la réalité elle-même.

L'évolution du radio-roman au podcast d'horreur

Soumis par Francis Ouellette et Jean-Michel Berthiaume le 10/11/2014

C'est avec le radio-roman d'horreur que tout un pan de l'épouvante narrative télévisuelle (et souvent cinématographique) a connu certains de ses premiers balbutiements. Au détour d'un panorama historique du genre (Arch Oboler et Lights Out, Orson Welles, Rod Serling), nos co-animateurs s'attarderont à montrer comment le podcast tente, en ce moment, de très belles innovations dans le genre de l'horreur (Tales from Beyond the Pale et Welcome to the Night Vale).

Un spécial Halloween à ne pas manquer!

Dépassement des frontières et nostalgie de l'espace dans Into The Wild

Catégories: Fiction, Aventure

Récit à la frontière des genres, Voyage au bout de la solitude pérennise l’histoire de Christopher McCandless, ainsi que celle de plusieurs autres aventuriers dont le destin s’apparente à celui du jeune homme. Le livre de Jon Krakauer qui n’est pas un vraiment roman ni tout à fait une biographie ou un reportage ̶ relate, à travers un morcellement du récit, une seule et grande aventure: celle de l’expérience des frontières.

Femmes ingouvernables: (re)penser l'irrévérence féminine dans l'imaginaire populaire contemporain

Soumis par Sarah Grenier-Millette le 02/05/2016

Ne manquez pas ce colloque dirigé par nos deux collaboratrices, Fanie Demeule et Joyce Baker, qui aura lieu les 4 et 5 mai 2016 à la Salle des Boiseries de l'Université du Québec à Montréal (J-2805).

Thèmes et concepts: 
Médias: 
Auteur(s): 
Sarah Grenier-Millette

Interstices: frontières et transgressions

Directeur(s): 

L'idée de frontière implique un double espace: celui des territoires qu'elle sépare, et le lieu de la séparation lui-même. Dans le contexte de la postmodernité, la séparation tend à s'élimer, à «s'élider»; elle laisse place à un «entre», un interstice habitable, où le mélange est non seulement possible, mais reconnu et travaillé. Les plus étranges mutations deviennent possibles, dont l'une des plus impressionnantes demeure le roman «Abraham Lincoln, chasseur de vampires». Devant quoi nous trouvons-nous? Une blague politique ou esthétique? Ou, plus fondamentalement, devant une transgression générique? La réponse varie d'un théoricien à l'autre. La question mérite néanmoins d'être posée: la notion de genre littéraire sous-entend un ensemble de codes qui modulent à la fois l'horizon d'attente d'un genre donné ainsi que ses modes de lecture, de telle sorte que tout franchissement des limites instaurées par ces codes contient la possibilité d'une nouvelle «carte» des genres.

Appel à communications colloque Femmes ingouvernables: (re)penser l’irrévérence féminine dans l’imaginaire populaire contemporain

Soumis par Fanie Demeule et Joyce Baker le 18/02/2016

Ce colloque se propose de réfléchir sur la multiplicité des figurations de femmes ingouvernables au sein de la culture populaire contemporaine. Qu’elle soit guerrière (Xena, Hit Girl), sorcière (Maleficient, Melisandre), superhéroïne (Black Widow), détective (Jessica Jones), travailleuse du sexe (Ovidie), femme artiste (Gaga, Cyrus), lutteuse (Ronda, Chyna) ou encore criminelle (Aileen Wuornos), l’irrévérencieuse infiltre à l’heure actuelle tous les médiums et médias populaires; littérature, cinéma, télévision, bande dessinée, jeu vidéo, arts du spectacle et visuels. C’est donc à travers un prisme multidisciplinaire que nous invitons les éventuel.les participant.es à réfléchir aux implications idéologiques, aux questionnements et aux problématiques que soulèvent les représentations de femmes ingouvernables aujourd’hui. Par conséquent, les pistes de réflexion que nous vous proposons à titre de muses intellectuelles ne représentent qu’une infime parcelle des innombrables possibilités.

Thèmes et concepts: 
Auteur(s): 
Fanie Demeule
Joyce Baker

L'Inquiétante étrangeté: stratégies narratives et visuelles dans [·REC]

Catégories: Zombies, Fiction

Grâce à Internet, The Blair Witch Project a mené une campagne de publicité qui inscrivait le film dans la réalité en répandant la rumeur de la véracité de l'enregistrement. À sa suite, la tendance s'est répandue chez des réalisateurs comme Matt Reeves ainsi que Paco Plaza et Jaume Balagueró en Espagne qui utilisent l'avènement de la caméra numérique personnelle pour ancrer leurs créations dans le réel quotidien,

Spectateur de l'Extrême: À propos de Pink Flamingos

Catégories: Freak, Fiction

Cinéaste «culte» des années 1970-80, John Waters a fait sa marque dans l'histoire du cinéma underground et populaire américain principalement par deux choses: d'un côté, son sans-gêne et son mauvais goût qui font passer certains cinéastes trash contemporains pour de bien pâles copies; et de l'autre une esthétique légère, mariage du kitsch et du grotesque, qui élève (ou du moins tente d'élever) le mauvais goût au rang de grand art.

Pages

S'abonner à Fiction