Bande dessinée

Le paradoxe de Wonder Woman

Soumis par Francis Ouellette et Jean-Michel Berthiaume le 02/10/2014

Elle fut la première super-héroïne digne de ce nom mais dès les premiers jours de son existence, l'Amazone est venue avec son lot d'ambiguités: pacifiste qui tue, à la fois icône féministe et objet sexuel, prêtresse du «bondage», tour en tour dominatrice et victime... et c'est justement ce qui fait sa force. Pour tout savoir sur celle «que le monde attend» encore et toujours. 

Who the f**k are the Guardians of the Galaxy?

Soumis par Francis Ouellette et Jean-Michel Berthiaume le 02/10/2014

Le film le plus attendu de l'été (si si!) et basé sur une série de comics assez peu connue, même chez les geeks les plus érudits. Pop-en-stock retrace les 50 ans d'histoire de cette équipe qui n'en est pas une et qui pavera la voie cosmique de l'univers marvelien au cinéma. 

Performing Alan Moore: mise et remises en scène de soi

Il suffit de demander à quelques amateurs et créateurs de comic books quel est l’auteur ayant le plus marqué le médium pour obtenir une réponse unanime: Alan Moore. Entité quasi divine pour certains, qui voient en lui et en son travail le summum de ce à quoi peut aspirer ce genre littéraire; grincheux prétentieux pour d’autres, qui ne supportent pas sa propension à l’autocongratulation, Moore excite les passions et divise les opinions d’une façon inusitée dans cette jeune sphère littéraire qu’est celle des comics.

Apologie des Image Comics

Soumis par Francis Ouellette et Jean-Michel Berthiaume le 18/06/2014

Aujourd'hui à Pop-en-stock podcast, Apologie d'Image Comics. Nous terminons notre volet super-héros en revisitant deux décennies qui ont tout changé dans l'industrie du comic-book. Nous exhumerons des grands oubliés, révèlerons les «must read» que vous ne connaissez pas et parlerons des accomplissements «invisibles» de la compagnie.

Une époque éventrée. La société victorienne dans From Hell

Catégories: Crime, Bande dessinée

L’époque victorienne est généralement apparue, dans l’histoire britannique, comme une période très positive, tant en progrès techniques qu’en avancées sociales. La mort de la reine semble conclure cette période prospère: «Victoria Ire, reine de Grande-Bretagne et d’Irlande, […] rendait son dernier soupir, au terme du règne le plus long et le plus glorieux de l’histoire d’Angleterre» (Bédarida: 119).

Justiciers masqués et médias de masse

Tous genres, littéraires ou paralittéraires, arrivent un jour à une totale codification qui limite l’œuvre dans un carcan oppressant. S’ils veulent évoluer, ils doivent parvenir à poser un discours critique sur eux-mêmes, et ainsi se déconstruire, afin d’avancer de nouveau dans différentes avenues. C’est d’ailleurs le cas des superhéros de bande dessinée, qui ont connu une grande crise dans les années 1980, après plus de cinquante ans d’existence.

Morts et résurrections : Les livres de Batman (2)

The Return of Bruce Wayne constitue un travail de la reconstitution, réponse directe au précédent story-arc de Grant Morrison. Le titre de cette œuvre est d’emblée paradoxal, mettant en avant l’identité civile du justicier et non pas son alter ego, comme il est habituel dans le comic de super-héros. Cela peut s’expliquer par le fait que, dans le présent diégétique, c’est Dick Grayson, ancien Robin, qui a repris le costume de Batman, laissant supposer que le héros continue d’exister, quel que soit l’individu qui en porte le masque.

Pages

S'abonner à Bande dessinée